Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
michel-pinault.over-blog.com

histoire des sciences et des milieux scientifiques - publications sur Frédéric Joliot-Curie

NOUVEAUTÉ À L'HARMATTAN

Publié le 1 Octobre 2015 par Michel Pinault

Michel PINAULT, Maurice Barrès et « la grande pitié des laboratoires de France » - Discours parlementaires pour une politique des recherches scientifiques en France, 1919-1923, 336 pages, L'Harmattan, 29 euros.

Pour visionner la vidéo de présentation : https://www.youtube.com/watch?v=zgrVODDH1Us

_______________________________________________________________________________

À la fin de la Première Guerre mondiale, Maurice Barrès, alors député de Paris, a entrepris, de manière solitaire dans un premier temps, une importante campagne de presse en faveur du développement de la recherche scientifique en France, bientôt suivie d’une intense offensive sur le terrain parlementaire puis dans les milieux les plus divers, en particulier certaines fractions du monde scientifique et universitaire. L’ouvrage constitue à la fois une étude de l’ensemble des écrits et discours de Barrès sur la science et la recherche scientifique et un tableau des réseaux sociaux qui se sont alors mis en action avec et autour de Barrès***.

En ayant recours, en particulier, aux méthodes quantitatives d’analyse des discours et d’analyse des réseaux sociaux, l’ouvrage analyse la constitution et l’évolution des grands discours sur la science au début du XXème siècle, et il présente les conditions de l’émergence d’une préoccupation pour la science et pour la mise en œuvre d’une politique de la recherche scientifique dans le monde politique. Il éclaire aussi les conditions dans lesquelles le monde scientifique, après la Première Guerre mondiale, a pris conscience de lui-même, de ses besoins, de ses intérêts et de sa force.

Cet ouvrage permet aussi de présenter une dimension peu connue de l’œuvre de Barrès et d’aborder les interrogations intellectuelles, spirituelles et politiques qui animaient l’écrivain à la fin de sa vie.

paru à la fin de novembre 2015, chez L'Harmattan.

*** Cet ouvrage résulte d’un programme de recherche entrepris depuis plusieurs années sur l’évolution de la perception des questions de la science et de la recherche scientifique dans le monde politique et parlementaire, en France. Un premier ouvrage est paru, aux éditions du CNRS :

La science au Parlement. Les débuts d’une politique des recherches scientifiques en France.

Le présent texte continue une nouvelle étape de ce travail

SOMMAIRE

Chapitre 1 Comment Maurice Barrès devint-il le champion de la recherche scientifique en France ?

- 1.1 La campagne de presse de Barrès dans L’Écho de Paris

- 1.2 La « lettre ouverte » de Barrès à Léon Bérard, ministre de l’Instruction publique, 12 janvier 1920

- 1.3 Le discours de Barrès à la Chambre, le 11 juin 1920

- 1.4 De juin 1920 à décembre 1922, la poursuite de la campagne de Barrès en faveur des recherches scientifiques

Chapitre 2 Comment s’ordonnait le discours de Barrès sur la science et les recherches scientifiques ?

- 2.1 Le vocabulaire de Barrès et la conception de la science qu’il révèle

- 2.2 La science et la guerre, selon Barrès

- 2.3 L’organisation du champ lexical

Chapitre 3 Comment les interventions de Barrès s’articulaient-elles avec celles des autres acteurs concernés par la question des recherches scientifiques

- 3.1 Les scientifiques sortent de leur « tour d’ivoire »

- 3.2 Les scientifiques s’organisent en groupe de pression

- 3.3 Le rôle de la presse comme relais d’opinion et force de pression politique

- 3.4 L’action des parlementaires

- 3.5 L’intervention des milieux économiques

- 3.6 Des réseaux sociaux s’organisent

Chapitre 4 L’œuvre inachevée de Barrès en faveur des recherches scientifiques

- 4.1 La campagne menée entre 1919 et 1923 a-t-elle été un succès ou un échec ?

- 4.2 Pourquoi Barrès n’a-t-il pas publié le volume auquel il pensait sur « La grande pitié des laboratoires de France » ?

Annexes

Annexe 1 : Tableau analytique composé à partir de la « Lettre ouverte » du 15 janvier 1920 de Maurice Barrès au ministre de l’Instruction publique, Léon Bérard

Annexe 2 : Discours de Maurice Barrès à la Chambre, le 11 juin 1920 (Journal officiel)

Sources

Bibliographie

Index

Vous pouvez commander cet ouvrage à votre libraire habituel ou sur le site internet : http://editions-harmattan.fr

 
Commenter cet article